La société Extranet de ramassage des déchets ménagers opérationnelle dans 29 communes d’Alger

Home / à la Une / La société Extranet de ramassage des déchets ménagers opérationnelle dans 29 communes d’Alger
Le nouvel établissement de wilaya de ramassage de déchets ménagers dans les 29 communes de la banlieue d’Alger, Extranet, a entamé depuis le 1er janvier la collecte quotidienne de 2.000 tonnes de déchets, annonce son directeur général, Rachid Mechab.
Extranet dispose d’un budget de fonctionnement et d’équipement de 2,55 milliards DA.

« Nous avons commencé à travailler dès le 1er janvier dans les 29 communes de la banlieue d’Alger sans exception. La préparation nous a permis de se mettre dans le bain sans contraintes », a affirmé à l’APS M. Mechab. Extranet, créée par la wilaya d’Alger au mois de juin 2013, a comme objectif la collecte et le transport des déchets ménagers dans les communes extra-muros de la capitale à partir du 1er janvier 2014. Les communes concernées sont Birtouta, Ouled Chebel, Tessala El Mardja, Draria, Douéra, Kheraïcia, Baba Hassan, El Achour, Zéralda, Staouéli, Souidania, Mahelma, Rahmania, Rouïba, Réghaïa, Heuraoua, Birkhadem, Saoula, Chéraga, Ain Bénian, Ouled Fayet, Oued Smar, Baraki, Sidi Moussa, Ain Taya, El Marsa, Bordj El Bahri, Bordj El Kiffan et Dar El Beida. Dans ces localités de la banlieue algéroise où le problème de l’hygiène et du ramassage des déchets ménagers est devenu un ’’casse tête chinois’’, la collecte (des déchets ménagers) était assurée par les APC et des opérateurs privés, avant que la wilaya ne décide de récupérer cette mission.

Netcom, de son côté, avec ses 4.000 agents et ses 400 camions, intervient notamment dans les communes urbaines relevant des circonscriptions administratives de Sidi M’hamed, Bab El Oued, Hussein Dey et Bouzaréah. Le début d’activité d’Extranet a coïncidé avec l’inauguration du centre d’enfouissement technique (CET) de Corso, dans la wilaya de Boumerdès. « L’avantage est que maintenant nous disposons de deux sites de déversement de déchets ménagers, Hamici (Mahelma) et Corso. Les camionneurs d’Extranet et ceux des communes Est de la capitale ont commencé à déverser mercredi au niveau du CET de Corso. Le reste est parti déverser à Hamici dans la commune de Mahelma », a indiqué M. Mechab. « La démarche organisationnelle de l’établissement et la sectorisation de l’activité ont été très bénéfiques notamment pour le cas des unités de nettoiement d’Alger Est qui se déplaçaient jusqu’à Hamici depuis Réghaïa, Rouïba et Heuraoua. Maintenant, elles ont un site de déversement beaucoup plus rapproché », a-t-il ajouté.

Un budget de plus de 2,5 milliards DA

Dès le premier jour de son entrée en activité, Extranet a mobilisé, selon son directeur général, 200 camions, dont 20 en location, et 4.200 agents. Interrogé sur les objectifs à court terme de son établissement, M. Mechab a répondu qu’il s’agissait d’abord d’assurer ’’un certain degré d’hygiène et de propreté dans les 29 communes, être efficace en termes de collecte de déchets ménagers et introduire la notion de nettoiement, notamment le balayage de la voie publique’’. Il s’agit également de renforcer le matériel de collecte et de transport des déchets ménagers et d’étoffer, dans les deux prochains mois, les effectifs de l’établissement pour les porter à 5.000 agents pour couvrir les 29 communes, qui représentent 80% du territoire de la capitale. Auparavant, M. Mechab a estimé qu’Extranet a besoin de 5.000 travailleurs et 520 camions pour remplir une mission très difficile, la collecte, en moyenne, de 1.800 à 2.000 tonnes de déchets ménagers par jour, soit l’équivalent de 700.000 tonnes par an. Pour lui permettre de réaliser ses différents programmes de développement, la wilaya a fait doter Extranet d’un budget de fonctionnement de 1,8 milliard de dinars et d’un budget d’équipement de 750 millions de dinars. Fustigeant à plusieurs occasions les élus locaux pour leur passivité devant l’absence d’hygiène dans leurs communes, le wali d’Alger Abdelkader Zoukh avait annoncé que plus de 7.000 agents allaient être recrutés dès le 1er janvier 2014 dans le secteur de l’hygiène et qu’une enveloppe de 6 milliards de DA a été dégagée pour l’acquisition de matériel neuf.

APS (03 janvier 2014)

Laisser un commentaire