Une opération pilote de la gestion des déchets basée sur la récupération lancée à Oran

Home / Développement Durable / Une opération pilote de la gestion des déchets basée sur la récupération lancée à Oran
Une opération pilote est projetée à Oran en vue de la modernisation des modes de gestion des déchets, a annoncé dimanche le wali, M. Abdelmalek Boudiaf, lors d’un séminaire national sur « la Santé et l’environnement ».
Réduction des volumes de déchets et création d’emplois

« Cette initiative a pour objectif d’assurer le passage à l’industrialisation du processus de traitement des déchets selon les techniques les plus efficientes », a précisé M. Boudiaf qui a présidé la cérémonie d’ouverture de la rencontre organisée à l’Etablissement hospitalo-universitaire 1er Novembre (EHUO). « L’adoption de nouveaux modèles aura un impact structurant pour l’ensemble de la wilaya », a assuré le chef de l’exécutif en faisant valoir les notions de récupération (recyclage) et de pérennité de l’instrument envisagé en comparaison avec les Centres d’enfouissement techniques (CET) dont la durée de vie est limitée à 15 ans tout au plus. Les actions réalisées dans le cadre de la protection de l’environnement ont été également mises en relief par le wali qui a évoqué à ce titre l’élimination des déversements en mer qui a permis de mettre un terme à la pollution du littoral. La nécessaire implication des citoyens a été aussi soulignée par M. Boudiaf estimant que « les efforts des pouvoirs publics ne peuvent aboutir sans l’adhésion citoyenne aux ambitions affichées en terme de salubrité ». Le directeur de l’environnement de la wilaya d’Oran, M. Mohamed Mekkakia, a abondé dans le même sens pour préconiser l’organisation de la filière récupération/tri/valorisation des déchets, rappelant que le choix des CET avait été opéré il y a une dizaine d’années en raison de la simplicité de cette option technique.

Durée de vie limitée des CET

Oran compte deux CET opérationnels qui ont permis d’englober 80 % des déchets générés à travers la wilaya, ce qui a permis de fermer 13 décharges sur les 19 recensées en vue de leur réhabilitation, a fait savoir M. Mekkakia avant d’annoncer la prochaine mise en service d’un nouveau CET dédié aux déchets inertes. « La problématique relevée réside dans le fait que les CET accueillent également des déchets valorisables, d’où l’intérêt de recourir à une nouvelle organisation à même de permettre leur récupération », a expliqué le directeur de l’environnement. De nombreux chercheurs algériens participent à ce séminaire consacré deux jours durant à la gestion des déchets ménagers, industriels et hospitaliers, regroupant aussi quelques communicants étrangers de différents pays, dont l’Egypte, la France et la Tunisie. Cette rencontre est organisée par la commission santé et environnement de l’Assemblée populaire de la wilaya d’Oran sous le slogan « Une gestion réfléchie des déchets garantit un cadre de vie sain et agréable ». Cet événement donne le ton à un nouveau cycle de rencontres thématiques d’intérêt général, a fait savoir le président de l’APW, M. Abdelhak Kazi-Tani en annonçant que les deux prochains sujets porteront sur « la culture » et « l’habitat ».

APS – 09 Juin 2013

Laisser un commentaire